vers accueil home
vers accueil marais poitevin
vers accueil papillons
     
 
   
      histoire de la ville vers principaux Údifices page en cours  
 
A l' époque de la Renaissance, aux portes de la ville de Fontenay, sera édifié le château de Terre-Neuve, oeuvre commandée par le poète Nicolas Rapin.
 

Ce sera à l' architecte Jean Morisson que sera confié par le poète Nicolas Rapin: magistrat et soldat, grand prévôt de la Connétablie de France et compagnon du roi Henri IV, le projet de construction de cette magnifique demeure;
le poète reçut à Terre-Neuve nombre de ses amis tels: Agrippa d' Aubigné, François Viète, André Tiraqueau.. l' élite intellectuelle de la Renaissance. Décédé en 1608, aucun héritier ne lui ayant survécu, le château tombera dans l' oubli puis sera racheté en premier lieu par des missionnaires lazaristes avant d' être acquis au XIXème siècle par le Comte de Vassé, alors maire de Fontenay.

 

Petit-fils du Comte de Vassé, Octave de Rochebrune (1824-1900) est l' artiste qui fera de son château un véritable musée: rapatriant divers fragments architecturaux en provenance du château de Coulonges-les-Royaux alors en ruine, et rassemblant nombre d' objets anciens, objets d' art et originales collections.

Enfant, Octave de Rochebrune découvrit très tôt sa vocation pour le dessin; ne cessant d' étudier et de progresser, plus spécialement attiré par les reproductions architecturales des grands monuments, il figurera dès 1845 dans des salons d' exposition .
Puis des amis dont Benjamin Fillon avec lequel il étudie l' archéologie, lui feront découvrir les magnifiques eaux fortes gravées par Charles Meryon sur plusieurs monuments de Paris, et ce sera la révélation d' une nouvelle passion.

Octave de Rochebrune va installer dans une salle du château tout le matériel nécessaire à cet art, et les presses que l' on peut toujours contempler lors de la visite; méthodiquement et avec patience, il va apprendre à graver, préparer ses vernis , manier l' acide, et commencer à éditer plein d' oeuvres inspirées par les églises, châteaux, et paysages de son environnement.
A partir de 1861, il élargira son champ d' investigation à travers toute la Vendée et laissera de précieux documents concernant sa province; c' est ensuite qu' il entreprendra la gravure des immenses planches de prestigieux monuments: Chambord, Blois, Chenonceaux... avec une maîtrise parfaite, au total une oeuvre impressionnante d' une rare qualité.
Ce sont ses descendants directs qui conservent cette vaste demeure et nous la font découvrir en visite les mois d' été.

L' on peut admirer le porche d' entrée qu' Octave de Rochebrune a rapatrié du château de Coulonges-les-Royaux , et découvrons au-dessus de la porte, les quelques vers gravés laissés en souvenir par Nicolas Rapin.

Quand l' on rentre dans le vestibule, il y a d' exposée une importante collection de mortiers s' échelonnant du 14ème au 18ème siècle; le hall recèle aussi divers objets d' art, miniatures, armes faïences et vêtements du 18ème.

Le Grand Salon à droite possède la célèbre "cheminée alchimique" provenant toujours de Coulonges, qui avait été construite au 16ème siècle à la demande de Louis d'Estissac alors gouverneur du Poitou: entièrement sculptée de symboles relatifs à la réalisation de la pierre philosophale, elle porte en fronton la devise "en naissant nous mourons chaque jour"; en ce salon Georges Simenon écrivain qui vécut à Terre-Neuve entre 1941-43 trouva l' inspiration à la création de nombreux romans.

Le Petit Salon contient des boiseries sculptées et un beau mobilier du 18ème.

La Salle à Manger est l' une des pièces les plus riches en ornementations importées également de Coulonges: une superbe porte en bois sculptée encadrée de colonnes et surmontée d' un fronton avec au-dessus les armes de Louis d' Estissac datées de 1551;
un plafond tout de caissons ciselés différemment,
une immense cheminée soutenue par deux griffons et ornée de symboles inspirés de la légende de la fée Mélusine.

La porte à droite de la cheminée permettait l' accès à une salle voûtée gothique pièce de travail renfermant tous les outils d' Octave de Rochebrune.

Et plein de merveilleuses eaux-fortes de ce talentueux artiste à découvrir
vers fontenay histoire       vers haut de la page       vers fontenay édifices