page en cours   le corps, les plumes, les ailes   oue, vue, orientation    

Les oiseaux sont des vertébrés, dont le corps est recouvert de plumes: leur squelette s' est modifié afin d' en faire pour la majorité des espèces, de merveilleuses machines à voler; ils ont une reproduction sexuée et sont ovipares.

 
           
  Le  squelette  
Afin de pouvoir voler, le corps de l' oiseau point trop volumineux, doit posséder une ossature robuste mais aussi légère: c' est pourquoi leurs os sont creux et renforcés par des traverses entrecroisées;
certains os se sont soudés, d' autres ont conservé une extrême mobilité comme les vertèbres cervicales par exemple, mais l' élément le plus caractéristique est le sternum prenant une forme de plaque, avec un bréchet saillant sur lequel s' attachent les muscles moteurs des ailes.
 
 

— Le bassin est rigide pour amortir les chocs de l' atterrissage
— le genou de l' oiseau est situé tout près du corps et en général dissimulé par ses      plumes, c' est le talon que l' on voit au milieu de sa patte,
car l' oiseau est      digitigrade et marche sur "ses doigts".

Pour les ailes: les membres antérieurs ont subi de nombreuses modifications:
l' humérus ou l' os du bras est mû par de robustes muscles alaires
— l' ulna, ou le cubitus de l' avant-bras porte les rémiges secondaires
— la main et 2 doigts portent les rémiges primaires, tandis que le pouce sert de      point d' attache à l' alule.

Pattes  et  becs

Les pattes des oiseaux s' adaptent aussi au milieu et aux conditions d' existence de l' animal:

— pour les oiseaux terrestres: ceux qui se perchent ont un pouce arrière muni d' un long ongle pour se cramponner et serrer les branches, les oiseaux courant rapidement sur le sol ont un pouce court, et les rapaces ont de puissantes pattes pourvues de longues serres pouvant saisir et tuer leurs proies;
— les oiseaux nageurs ont des pattes semi-palmées ou palmées leur permettant de se déplacer rapidement dans l' eau
...

La forme des becs est totalement adaptée à leur façon de se nourrir:

le pélican possède un long bec de pêcheur avec une grande poche qui enferme les poissons, pour les rapaces c' est un bec courbé et pointu qui dilacère les proies, celui de l' avocette est recourbé vers le haut pour remonter la nourriture en surface, le bec du canard est frangé et filtre l' eau, les passereaux fringille ont un bec court et trapu pour casser les graines, et le héron un long bec pointu qui saisit et harponne les poissons...

            vers le haut de la page